Le site probablement pas pour toi, qui vient de passer à Vanilla 2 à l'arrache, et qui va mettre un certain temps avant d'être à nouveau opérationnel (ou du moins Über avec un Ü).
Do You Love LOVE ?
  • Seagirl mars 2010

    Connaissez vous cet OJNI (objet jouable non identifié ?)


    http://www.quelsolaar.com/love/

    Je n'ai pas tout compris sur le gameplay (construction d'un monde, certes, mais pour y faire quoi, à plusieurs, juste construire et reconstruire?), mais je trouve que graphiquement, c'est assez "neuf", non ?

    Mais pourquoi LOVE ?!? pour attirer le chaland ? Non, il doit y avoir autre chose, mais quoi ?

    Vous en pensez quoi ?

  • MescalitoMescalito mars 2010

    aouch, 10 € par mois, c'est un peu abusé pour un lancement, d'autant plus qu'il a fait payer les alpha testeurs 3€ par mois (c'est encore plus abusé).


    Les graphismes ne me plaisent pas plus que ça, qu'est ce qui te botte la dedans?


  • Seagirl mars 2010

    Oui, c'est vraiment abusé, autant que n'importe quel MMORRPG, franchement... mais il est dit quelque part que le type a fait ça tout seul au départ, donc...

    Et pourquoi ces graphismes ? Le côté pas fini, aquarellique, les personnages en aplats grossiers mais délavés, je trouve que pour du numérique, c'est nouveau (tu admettras qu'on est tout à la fois loin du retro et du super lêché).

    Cela donne un côté poétique visuel je trouve, qui laisse une part de rêverie. Peut-être que cela me rappelle les essais graphiques que l'on peut trouver dans la littérature jeunesse pour non lecteurs (le seul endroit où les illustrateurs peuvent être eux mêmes dans l'édition).

    Ceci dit, je n'irai pas payer 10€ par mois mais là c'est surtout que je n'ai pas de goût pour le city building de guerre.

  • MescalitoMescalito mars 2010

    yup, le graphisme est vraiment l'identité visuelle du jeu, cela dit, j'aimerai bien avoir l'avis des graphics addict la dessus.


    Mais c'est dommage que pour un nouveau MMO, le thème soit encore et toujours kill-collect-build-level-bis.


    Au fait, pourquoi dis tu que la littérature jeunesse pour non lecteurs est le seul endroit où les illustrateurs peuvent être eux mêmes dans l'édition?

  • p2mp2m avril 2010

    Parce que y a peu de bouquin d'illustration pour adulte... On passe tout de suite dans le domaine de la BD en général, et c'est pas pareil. Il me semble.

  • CortoutCortout avril 2010

    Bonjour, tous, je vois qu'on parle de Love, une de mes grosse semi-déception de l'année. Je l'avais découvert il y a bien un an dans Edge, et le concept d'un monde modifié en temps réel par l'utilisateur m'avait bien charmé. E. Steinberg voulait donner de la valeur aux actions des joueurs, leur laisser la possibilité de laisser leur marque. Il avait expliqué, par exemple, que si un joueur détruisait un bâtiment, les ruines persisterait et serait nommées d'après le nom du joueur qui l'a détruit.
    Et donc j'ai payé les trois petits euros pour l'alpha, qu'il demande pour pouvoir ouvrir plus de serveurs pour qu'il y ait plus d'alpha-testeurs. A cause de différents problèmes de serveur et d'un vilain PC, je n'ai pas pu le faire tourner plus de quelques jours, mais assez pour me faire une petite idée. Niveau gameplay, c'est très complexe, j'ai l'impression de réapprendre à programmer, mais assez jouissif quand tu arrive à mettre en place ta première mine à déclenchement vocal. Je n'ai pas pu aller bien loin, alors je ne sais pas si il y avait une surabondance de constructions de par le monde, mais vu le nombre de joueurs par serveur, je doute que ce soit le cas. Le gros problème, pour moi, c'est ce qui m'a d'abord donné envie: les graphismes. Ils sont certes vraiment beau, mais pas franchement lisibles. Après une petite période d'adaptation, j'ai à peu près réussi à m'y faire, mais tu tombait régulièrement dans un trou d'un nouveau joueur qui testait ses capacités, que tu n'avais pas vu à cause de la couleur trop voisine à celle de véritable sol. Et la vue à la première personne n'aide vraiment pas, on perd souvent le nord, par manque d'élément stable. Et vu que le personnage est assez rapide, la première grosse épreuve est de réussir à rester sur les plateformes.

    Bref, une petite déception quoi. Déjà que la vidéo où l'on voit des séquences de tir m'avait un peu rebuté, pensant qu'il aurait du rester sur de la construction et des actions indirectes, comme débrancher quelque chose ou miner un sol.

    Ce qu'il va rester, je pense, de ce jeu, c'est surtout les outils que E.Steinberg a développé, et qu'il distribue gratuitement sur son site. Tout particulièrement son système Verse, une sorte de serveur-hub qui réunit tout les logiciels de modélisation, texturing, animation et autres logiciels graphiques. Pour cela, il a fait un super logiciel de gestion de tout ça, CoOn, qui réunit tout cela pour montrer les modifications de n'importe quel élément en temps réel, et renderer le tout.
    De très beaux softs, meilleurs que son logiciel de modélisation pas très maniable pour tout ce qui est géométrique.

    Ravis de vous retrouver, ça faisait un moment que je n'étais pas venu :)

  • Seagirl avril 2010

    @ Mescalito :

    D'une parce que les éditeurs n'ayant pas le problème de "l'illustration d'un texte" -et donc de donner un sens à l'image qui collerait au texte- laissent les illustrateurs-graphistes totalement libres de leurs choix graphiques (matières, couleurs, effets, styles, formes, etc). De fait ce sont les images qui racontent l'histoire, et quasiment pas le texte (quelques mots parfois, mais peu).

    D'autre part car il est de notoriété publique que les moins de 6 ans sont beaucoup plus réceptifs à tout type d'illustration, même délirant, et se laissent charmer par des dessins à la mesure de ceux qu'ils produisent (cf Picasso).

    Du coup, on peut voir dans les albums jeunesse pour non-lecteurs de vraies perles artistiques...

  • MescalitoMescalito avril 2010

    Je ne suis pas vraiment d'accord, l'illustration pour la jeunesse est bien cadrée; une illus est un oeuvre comme les autres, c'est un noeud composé de choix de structures, de styles et de références (entre autres choses), si tu as un public ciblé dès le départ, tes potentiels créatifs se retrouvent limités, dans ce cas présent, le "pour la jeunesse" limite énormément, à mon sens, du fait des nombreux interdits qui gravitent autour. Je n'arrive vraiment pas à comprendre ce qui te fait voir les choses de cette manière...

Bien le bonjour, visiteur.

On dirait que vous êtes quelqu'un d'intéressant. Pour le prouver à la face du monde, cliquez sur l'un des boutons ci-dessous.

Connexion Postuler

Dans cette discussion