Le site probablement pas pour toi, qui vient de passer à Vanilla 2 à l'arrache, et qui va mettre un certain temps avant d'être à nouveau opérationnel (ou du moins Über avec un Ü).
Bienvenue à Seagirl
  • Une fois n'est pas coutume, on a droit à une vraie lettre de motiv, rédigée sans faute et avec conviction.


    Et deux fois ne sont pas coutumes non plus, c'est une gameuse.



    Avec un peu de chance, voilà la membre qu'on attendait, celle qui refera parler d'elle après s'être inscrite.

    Et ne vous méprenez pas, malgré la taille du pavé, il n'y a que deux phrases. Une vraie proustienne-bloggeuse ;)


     


     


     


    SeagirlBonjour, je viens de tomber sur votre site, je ne sais plus trop comment, playtimeblog je crois.... ah voilà, je viens de regarder mon historique : une recherche google sur le livre de Chris Crawford et donc un de vos commentaires sur un article où il fait état de sa dépression... que j'ai lu, du coup, bien, intéressant, puis je suis allée fouiller un peu partout, me suis trouvée en accord avec ce que vous êtes et n'êtes pas, ai joué à scarygril et ai trouvé ça marrant et me suis dit que j'allais en parler sur mon blog, et me suis dit que je reviendrai vous voir et donc, que je pouvais aussi bien devenir membre ! :D 

    A part ça ? je suis une vraie fille, je ne donne pas ma photo pour prouver, je ne suis pas célibataire, je joue un peu, beaucoup passionnément, et pourtant je ne suis pas vraiment moche, je ne suis pas asociale mais j'aime bien me faire des amis en jeu, j'écris un mémoire sur les jeux vidéos et le genre féminin, j'écris aussi des histoires qui n'ont rien à voir avec le jeu, pour gagner des sous je fais du design d'interaction pour des sites web, des fois c'est sympa, des fois moins, j'aimerais mieux faire du game design, c'est peut-être ce que je ferai bientôt, mais pour du serious game, c'est déjà ça, et l'année prochaine, c'est sûr, je me lance dans un doctorat qui parlera des jeux. Voilà ! :)

  • CortoutCortout mai 2009

    Respires, mais respires, tu va t'étouffer!
    Bienvenu à toi, Seagirl, les gameuses ne sont pas si rares que ça, mais celles qui participent à des forums centrés sur ce sujet, le sont. C'est donc sympa qu'une vienne ici. Et rassures toi, je ne pense pas que nous sommes des bêtes affamées de chair féminine, donc pas besoin de mentir sur ta situation actuelle, tu peux le dire que tu es seule. C'est justement mon cas aussi, on peut se voir? [humour inside]

    Plus sérieusement, ton mémoire m'intéresse. Va tu le diffuser en ligne dès que l'a fini? J'aimerais bien avoir une vision moins stéréotypée de cette relation femme/JV. La plupart des joueuses que j'ai rencontrées s'insurgeaient dès que je sous-entendais que nous avions une façon différente de jouer. Et pour avoir joué avec elle, j'ai l'impression, si jouer fille est jouer contemplatif, que je joues plus fille qu'elle. Je sens de bonnes discussions en perspectives!

  • Seagirl mai 2009

    Bonsoir, merci de cette gentille bienvenue. Je serais ravie de pouvoir discuter du sujet en question et bien évidemment, si cela est souhaité, je le diffuserais.

    Juste pour entamer la discussion et renvoyer une première balle (j'espère que la partie sera longue), je crois qu'il faut préciser que j'émets comme première hypothèse que les jeux actuels intéressants font plutôt appel à la part masculine de chaque individu.

    J'en fais donc bien une problématique de genre et non de sexe, tu me suis ? :) Donc si c'est ta part contemplative qui s'exprime dans le jeu, peut-être est ce ta part féminine que tu exprimes là.... de la même façon que lorsque je suis toute contente d'être la première en Dps dans un raid, peut-être est ce ma part masculine que j'exprime à mon tour ?

    Voilà mon hypothèse de départ. Et ensuite, je compare les émotions, que nous ne vivons pas tous de la même façon...

    A vous lire et renvoyer la balle ;)

    PS : si d'aucuns avaient d'autres hypothèses, je suis preneuse !

  • CortoutCortout mai 2009

    Hypothèse intéressante, même si dans l'absolu, je n'aime pas trop séparer des caractères dans les cases féminines et masculines. Je pense qu'on a tous accès à la même palette d'émotions, mais qu'elle s'exprime différemment chez chacun, avec des points communs selon le sexe. Mais donc, pour que l'industrie touche se public, il faut que l'on fasse parler l'homme en elle, à qui une grande partie des JV sont destinés, plutôt que chercher l'élément qui lui plait, en tant que femme?

    Pour illustrer un peu, je vais prendre un exemple assez récent, Prince of Persia. Il n'y a pas de distinction homme/femme, mais ça revient à peu près au même. Je ne suis pas grand fan des jeux d'actions, et j'ai en fait voulu essayer PoP pour ses graphismes magnifiques. Passé la béatitude d'une telle explosion visuelle, il ne me restait que l'action, et pour apprécier ses moments, avant d'atteindre une autre zone, je n'ai pas transformé mon envie, mais ai cherché le détail qui me plaisait dedans: le fait que le Prince rattrapait Elika à chaque descente de mur. J'ai cherché un élément qui me plaisait, et les développeurs m'en ont laissés la possibilité.

    Ou c'est peut être déjà l'état actuel des choses. Bref, je pars trop rapidement dans le concret, avec mon discours sur les évolutions possibles, du tout moi ça. Quelles sont, selon toi, les réactions féminines et masculines?

  • p2mp2m mai 2009

    et l'année prochaine, c'est sûr, je me lance dans un doctorat qui parlera des jeux. Voilà ! :)

    Sinon, comme tu es en train de me piquer mon avenir, j'aimerais savoir dans quel cadre tu étudies les jeux ?


    PS : Oui pour ceux qui sont pas au courant moi aussi je peux me la péter avec un minimémoire sur les advergames, et plus précisement le processus de création autour du consensus publicitaire/développeur.

  • EonEon mai 2009

    Bienvenue du coup. Les gameuses se font de plus en plus rares, ou alors elles se cachent bien. Suffisait de voir le nombre de représentantes du genre féminin au concours de Supinfogame cette année : une ou deux pour 120 personnes, c'est peu.

    [quote]de la même façon que lorsque je suis toute contente d'être la première en Dps dans un raid[/quote]
    Fichtre, une WoWienne ? Quitte à dévier honteusement de votre sujet ma foi tout à fait intéressant, je voudrais m'enquérir de ton avis sur ce jeu que beaucoup de personnes adulent, et moi pas. Pour une fois que je pourrais avoir l'avis d'une personne intéressante, et non pas d'une brutasse dégénérée allaitée aux anabolisants, je me permets de te le demander :B


    [quote]j'émets comme première hypothèse que les jeux actuels intéressants font plutôt appel à la part masculine de chaque individu.[/quote]
    Bon, pour en revenir au sujet, tu fais ici référence aux gros jeux du style "je bourrine tout avec le plus de violence possible sans réfléchir" ? Ah ouai mais non, j'ai oublié "intéressants". Enfin... La raison ne serait-elle pas un manque de féminité dans nos très chers Game Designers ? J'avoue ne pas avoir fait d'étude sur la proportion homme/femme de Game Designers, mais je peux avancer l'hypothèse peut-être complètement fausse (je l'espère d'ailleurs) que les jeux font appel à la part masculine du joueur justement parce que cette caractéristique même du Game Designer influerait là-dessus. Cependant, mon hypothèse est certainement faussée par le fait que je n'aie encore jamais vu de Game Designer féminin, mais il y en a, c'est indéniable. Reste la proportion.

  • Seagirl mai 2009

    Je vous soumets une petite expérience, réalisée dans le cadre d’études américaines récente.

    Prenez un groupe d’une dizaine de personnes, des tous âges, des deux sexes. Montrez leur la photo d’un bébé qui pleure et demandez : « A votre avis, pourquoi il pleure le petit garçon ? ». Réponse unanime : « Parce qu’il est en colère ».

    Reprenez un second groupe, similaire. Montrez leur la même photo du bébé qui pleure et demandez : « A votre avis, pourquoi elle pleure la petite fille ? ». Réponse unanime : « Parce qu’elle est en triste ».

    Est ce que les filles sont plus souvent tristes qu’elles ne sont en colère ? Et les garçons plus souvent en colère que tristes ? Non, mais c’est ce que les normes sociales induisent. Et elles l’induisent tellement fort que nous aurons tendance à décrypter sous cet angle l’ensemble de nos comportements.

    Autre petite expérience. Mettez dans une même pièce plusieurs bébés garçons, et un bébé fille. Faites pleurer un bébé (on ne dit pas comment), un seul visage se tourne vers celui qui pleure : celui de la fille. Les filles auraient donc une meilleure communication émotionnelle. Pourquoi ? Il semblerait que les bébés garçons seraient plus intensément expressifs que les bébés filles (une question d’hormone ?), ce qui obligerait les bébés filles à amplifier leurs expressions émotionnelles pour se faire comprendre.

    Tout ca pour dire quoi ? Que, certes, nous avons bien tous la même palette d’émotions mais qu’il nous faut, pour devenir homme ou femme, choisir notre camp, adopter ses modes de fonctionnement et développer certaines émotions au détriment d’autres.

    Ceci étant, il est évident que les jeux vidéos sont nés dans la tête des mecs, qu’ils ont grandi dans la tête des mecs et qu’ils sont même devenus adultes toujours grâce aux mecs. Il n’est donc pas étonnant qu’un game-designer compétent, sympa et pas du tout macho ait encore du mal à imaginer que ses beaux diagrammes de game-design et ses jolies règles de game-play ne sont peut-être pas encore tout à fait complètes.

    Pour finir, un contre-exemple : Flower. Voilà un jeu imaginé par un monsieur, avec son équipe de designers masculins, qui met en œuvre des émotions nouvelles et (à mon sens) plutôt de type féminin. Preuve que quand un homme s’écoute il sait trouver en lui autre chose que de la pulsion bestiale !! :D

    PS : Oui, je suis adepte de Wow, découvert il y a trois ans et dont je commence à peine à me lasser. Pourquoi ? Je cherchais du rôle play, c’est ce qui m’a attiré tout d’abord. J’ai donc adoré créer et faire vivre des personnages., tout en suivant le contenu du jeu, passionnant. Pour avancer avec les amis faits en jeu, je me suis intéressée au game-play et j’ai commencé à aimer les raids, les instances et l’optimisation de ma classe. Maintenant, j’aime savoir que j’ai rempli mon contrat dans un raid, que ma présence a été bénéfique pour le groupe et pas (seulement) parce que je suis une fille. J’aime aussi préparer des événements, manager ma guilde ou gérer les conflits. Et je suis toujours aussi ébahie par la violence des émotions en jeu dans ce type de relations « virtuelles ».

  • CortoutCortout mai 2009

    Par rapport à Flower, il y a une femme dans l'équipe, Kellee Santiago, qui est tout de même la présidente de thatgamecompany, et qui a fondée, avec l'aide de Jenova Chen, les bases de la société: donner un expérience émotionnelle forte, autre que l'adrénaline. Mais bon, tu as raison, c'est quand même Jenova Chen qui reste le créateur. Et Keita Takahashi, le créateur de Katamari Damacy, a même sous entendu qu'il serait homme que par son corps, pour appuyer ton idée "d'émotions féminines".

    Mais ton mémoire est il une description de l'état des choses, où plus "ce qui manque aux femmes"?

    Ps: j'ai pas réussi à évoluer comme toi dans les mmo, Seagirl. Même dans le serveurs dédiés, les rôle playeurs se font rare, et les autres font tout pour casser l'immersion avec les histoire de "stuff". De toute manière, je n'ai pas encore trouvé d'univers qui m'intéresse tant que ça.

  • KalesKales mai 2009

    ELLE EST VIVAAAAANTE !
    Oh, excusez-moi, c'est juste [i]surprenant[/i] de voir un membre actif après son inscription.
    Ma foi, vous dites des choses intéressantes, j'aime ça. Mais je trouve qu'on simplifie un peu trop sur certains points, ici. Je pense que mon point de vue est plus proche de celui de Cortout (mais alors, est-ce parce qu'il est de type masculin?), toutefois Seagirl marque quelques points.

  • Seagirl mai 2009

    Vi, toujours là ;)

    Donc pour répondre à cette histoire de mémoire. C'est un mémoire de recherche, donc l'idée c'est de poser une problématique.

    La mienne pour l'instant (ça bougera peut-être) : les femmes et les jeux vidéos : du zéro à l'infini ? à développer...

    Ensuite, comme toute bonne recherche universitaire : état de l'art, grosse biblio, enquête si possible, hypothèses, conclusions ouvertes.

    Mon plan :
    - Le jeu c'est quoi ? Jouer pour grandir, jouer pour se différencier; jouer pour évoluer
    - Le Jeu vidéo c'est quoi ? Game Play, Game design, Ecriture interactive, serious game, jeu pour fille (?), etc
    - Une joueuse, c'est quoi ? Petites données socio-démographiques, l'image de la joueuse, paroles de joueuse...

    Ensuite, pour moi, cela reste ouvert, puisque je ne sais encore pas à quoi je vais aboutir.

    J'en suis aux hypothèses et je suis la piste des émotions avec intérêt (un livre qui m'a fait tilter : le sexe des émotions d'Alain Braconnier, médecin psychanalyste)... je me trompe peut-être, mais quoi qu'il en soit, se contenter de constater sans proposer de "raison valable" ne mènerait à rien. Car il y a bien au moins une raison pour laquelle les femmes se sont mises bien plus tard aux jeux que les femmes... que je sache, quand les premiers jeux sont sortis, elle avaient tout autant le droit que les autres de les essayer, et elles ne l'ont pas fait. Pourquoi ? parce qu'ils étaient crées par des hommes ? Peut-être, mais alors en quoi cela les empêchait de s'y intéresser ? :)

    Une autre donnée qui entre dans le cercle des "émotions", c'est le fait que les femmes se sont plus intéressées aux jeux en ligne qu'aux autres jeux (chiffres américains). Pourquoi dit-on ? Parce qu'elles sont plus sensibles au lien social et aux espaces communautaires... d'où leur arrivée massive sur le net avec les msn, facebook, échanges sur forums et autres possibilités sociales.

    Ensuite, bien évidemment que les éditeurs de jeux écoutent leur marché et ne vont pas traîner à intégrer tout ce qu'ils penseront pouvoir plaire à toutes ces clientes potentielles, mais cela ne nous donnera pas pour autant la "raison valable" du départ. Et c'est bien celle là qui m'intéresse (pour l'instant) dans le cadre de cette recherche. :)

    PS : merci pour l'info sur la femme de l'équipe, je n'avais lu nulle part cette mention, mais il est vrai que je suis beaucoup moins informée que la plupart d'entre vous ;)

  • MoArtisMoArtis juin 2009

    Bienvenue à toi Seagirl et bon courage pour ton memoire !



    J'espère que tu pourras nous en parler plus en details car le sujet m'intéresse. En tout cas ça fait plaisir de voir une fille aussi passionnée par le jeu-vidéo en général.



    Bonne continuation.

Bien le bonjour, visiteur.

On dirait que vous êtes quelqu'un d'intéressant. Pour le prouver à la face du monde, cliquez sur l'un des boutons ci-dessous.

Connexion Postuler

Dans cette discussion