Le site probablement pas pour toi, qui vient de passer à Vanilla 2 à l'arrache, et qui va mettre un certain temps avant d'être à nouveau opérationnel (ou du moins Über avec un Ü).
Glen Cook : Les instrumentalités de la nuit
  • yy mars 2008

    Voilà je viens de l'acheter ce matin, je sais pas si vous étiez au courant de la sortie. Ç a semble être un genre de Qushmarrah.

  • yy mars 2008

    Sur le "GlenCookWiki":http://www.glencook.org/index.php/Instrumentalities_of_the_Night
    Trop web 2.0 ce glen...

  • Sacoche1erSacoche1er mars 2008

    Hoo classe. La -vraie- bonne nouvelle de la fin de semaine.



    Faudra que je pense à te dire merci. Parce qu'il me semble que c'est déjà toi qui avait parlé de I am Legend, que j'ai lu du coup, dans la foulée, et qui s'avère plutôt bien, effectivement. D'ailleurs il existe une fin alternative au film, disponible un peu partout quand on sait la chercher. Je l'ai pas encore vue, mais elle a intéret d'être drôlement épicée pour rattraper le pathos de tout le reste du film.


    Bref, j'ai commandé le dernier Cook, appréhendant déjà les mois d'attente pour lire le reste du cycle à venir. Surtout que c'est chez l'Atalante, évidemment. Donc à 23€ le bouquin. Alors l'appréhension, tu la sens bien.

  • Sacoche1erSacoche1er mars 2008

    Quant à la fin alternative de I Am Legend, si elle résonne moins comme une leçon de catéchisme, elle n'en est pas moins tout à fait misérable. Pire que celle gardée par les producteurs, même, je crois.

  • p2mp2m mars 2008

    Ouais... Je pensais qu'à la manière de Blade Runner elle donnerait une autre envergure au film, mais là quedal... Je suis dégouté comme ils ont gâché le potentiel de l'idée.

  • Sacoche1erSacoche1er janvier 2009

    Bon. J'ai eu beaucoup de mal à lire le tome 1 des instrumentalités de la nuit, "la tyrannie de la nuit". D'abord parce que Cook commence par poser les bases de son univers, comme l'excelent écrivain qu'il est, et qu'il le fait à sa manière, soit sur 200 pages Balsaciennes, aussi instructives que chiantes. Une fois digéré le background (très détaillé, situant le lecteur dans une europe méditerranéenne à l'aurée du Moyen-Âge, dopée à la magie noire et aux miracles plus explicites), l'histoire s'envole et touche au sublime, comme d'habitude. 

    Et ca tombe bien, puisque le deuxième tome et dernier tome des Instrumentalités de la Nuit sort incessemment sous peu dans la langue de jean Pierre Foucault. Je parle du français, pas du sms, évidemment. 


    Si je trouve le temps, je tacherai d'écrire quelque chose dessus, ce qui s'annonce compromis vu le nombre d'articles que je suis déjà censé rédiger, sans avoir le temps de m'y atteler. Je dois même en avoir un presque finit sur un excelent bouquin à propos de Google, mais je sais même plus où il est ...

    Quoi qu'il en soit, j'en dis pas plus pour le moment, parce que je suis pas dans un état émmotionnel satisfaisant, suite au visionnage de The Living and the Dead, un film foutument poignant et bouleversant, dont j'essayerai aussi de parler dans un proche futur.



    Bref, l'info utile de cette news, c'est la sortie du tome 2 des instrumentalités de la nuit, Seigneur du Royaume (Lord of the Silent Kingdom)

  • EnsembleVideEnsembleVide janvier 2009

    Très bien, plussoyons. Je saurai quoi lire quand j'aurai fini Harry Potter.

  • Sacoche1erSacoche1er février 2009


    Voilà enfin les dates de sortie officielle du livre 2, "Seigneur du Royaume Silencieux" (en fait ils ont bien traduit le "silent", c'est juste que chez amazon ils savent pas lire un communiqué de presse jusqu'au bout du titre du livre), directement de chez l'éditeur :


    Date de parution : 27 mars 2009 

    Série : Les instrumentalités de la nuit

    Traduit par : Frank Reichert

    Illustrateur : Didier Graffet 

    Collection : La Dentelle du cygne

    ISBN13 : 9782841724581

    Nombre de pages : 736

    Prix : 25,50 €


    25.50€. Soit un bras, mais un tarif d'une ennuyeuse banalité pour l'Atalante.


  • Sacoche1erSacoche1er mars 2009

    Dernière minute : Je viens seulement de recevoir le tome 2. Peut-être la faute à ses 700 pages, qui doivent lui valoir une mauvaise réputation chez les postiers et les gens qui ne se musclent pas les bras, tant le pavé est lourd.


    Toujours pas de carte, ni d'index, toutefois l'Atalante se fend d'un edito en fin de volume, pas très utile, mais toujorus bon à prendre.


    J'ajoute que vous aurez rien sur ces bouquins avant un moment, puisque entre temps je suis parti dans un autre cycle, dont j'arrive toujours pas à dire à la fin du premier tome si c'est de la merde sans nom ou un récit plus qu'honnorable. hum ... Ce qui suffit, finalement, pour qu'il tire son épingle du jeu.

    Pour les curieux, c'est le cycle des "Salauds gentilshommes", de Scott Lynch.


     

  • Sacoche1erSacoche1er juin 2009

    Bon, Glenn Cook oblige, Les Instrumentalités de la Nuit, ça déboite, et Les Instrumentalités de la Nuit, c'est pas du tout deux pauvres bouquins perdus au milieu de sa bibliographie comme annoncé partout. C'est même plutôt partie pour devenir  la nouvelle compagnie noire, version adulte. Enfin super adulte. Comprenez qu'à coté de ce cycle, la Compagnie Noire, c'est le club des 5.


    Je tâcherai d'en parler plus longuement quand j'arriverais à gratter une heure de plus sur mes rares heures de sommeil.


    D'ici là, voilà tout ce que vous aurez :


    http://www.glencook.org/index.php/Main_Page

  • Sacoche1erSacoche1er juillet 2009

    Et voilà une interview de Glenn Cook démystifiant à la pioche le personnage.


    http://www.elbakin.net/fantasy/news/glenn-cook-baroudeur-des-interviews


    Ceux qui aiment la Cie Noire devraient lire l'interview jusqu'à la fin, ils pourraient avoir une surprise. Les autres, courrez-vous acheter le premier tome et enfermez-vous jusqu'à l'avoir finit. 

Bien le bonjour, visiteur.

On dirait que vous êtes quelqu'un d'intéressant. Pour le prouver à la face du monde, cliquez sur l'un des boutons ci-dessous.

Connexion Postuler

Dans cette discussion